accueillivrecontact

Décembre 2006

4ème étape de notre tournée


image
MEVEILLEUSE NOUVELLE ANNEE A TOUS!!!



Ah l’Inde!

C’est la destination que j’appréhendais le plus. Tout le monde vous dit : « Tu vas en Inde ? Ah là là ! Il faut être prête, il faut être forte…C’est un pays très dur, que l’on peut détester. Il y a même de nombreux touristes un peu fragiles qui deviennent fous là bas ! ».
Alors moi, qui ne me sens pas particulièrement forte, ni prête, et qui suis toute retournée quand je croise un sdf à Paris, je me demandais bien comment j’allais vivre ces 2 mois.

Premières impressions après 18 jours : J’ai pleuré à Mumbai, désemparée devant ces petits bouts qui ont faim et qui mendient de l’argent ou à manger en évitant de justesse les voitures qui roulent à toute allure sans égard pour eux ; devant ces familles entières qui campent dans la rue, mangent du riz qui leur est offert à même le trottoir ; devant ce bébé en larmes qui est changé sur un trottoir tout sale : il a une infection pas belle du tout…
Que faire ? On n’a pas de l’argent pour tous et puis ce n’est pas forcement bien d’entretenir la mendicité surtout qu’on n’est pas sur que l’argent reste à celui à qui on le donne…Si on regarde les enfants, les femmes qui nous tendent la main, si on sourit, alors, ils nous suivent sans fin, nous tirent la chemise. Alors la solution horrible c’est de ne pas les regarder, les ignorer. Je vois beaucoup de touristes et d’indiens le faire sans problème apparent. Moi ça me fait mal au cœur.
Du coup, c’est vrai, Mumbai, les premiers jours, ce n’était pas génial psychologiquement et même physiquement. C’est épuisant cette tension continuelle et ce sentiment d’impuissance.
Ensuite, on trouve des solutions : on partage nos repas, nos biscuits. Et puis moi je vais faire mes petits spectacles ; ça ne nourrit pas mais ça fait oublier un peu, je l’espère, un quotidien trop lourd…

Cette atmosphère est propre aux grandes villes et dès qu’on s’en éloigne on découvre une autre Inde. Toujours pauvre, mais ce n’est pas pareil. Le cadre dans lequel les gens vivent est beaucoup plus agréable, ils ont souvent un toit (même s’il est fait de bâche), ils travaillent aux champs, ont accès aux fruits…
Bref voila 18 jours que je suis en Inde et je peux dire que j’adore ce pays. Les paysages sont, jusqu'à présent, magnifiques, les gens sont beaux et, mon dieu, que les saris sont magnifiques, et la nourriture… !

L’Inde c’est tellement grand, je ne parcourre donc que le Sud..
Voici l’itinéraire approximatif :
Mumbai (Bombay)- Goa- Hampi- Bangalore- Mysore- Hassan- Bandipur- Trissur- Kochi- Munnar- Trivandrum- Madurai- Pondichery- Chennai ( Madras)

Langue :
Il n’existe pas de langue nationale indienne. Il y a 18 langues officielles y compris l’anglais. On compte également 1600 langues mineures et dialectes ! 

Monnaie : la roupie (divisée en 100 paisa)
1 euros= 59 rps


Exemples de prix :
Un coca : 15
Une bière (petite) : 35
Une bouteille d’eau (1l) : entre 10 et 15 rps
Jus de citron : 25
Banana pancake : 25
Une petite course de taxi ds Bombay : entre 30 et 60 rps.
Une photocopie : 2 rps
Un déjeuner simple mais calant : 60 rps
Une séance de cinéma : 150 rps
Une chambre double : entre 300 et 700 pour les premiers prix a cette époque proche des fêtes
Train Mumbai- Goa (sleepers) : 273 rps
Avion Mumbai- Chennai : 2400 rps



Dernieres mises a jour:
27 aout 2007: Portrait de Rajesh, danseur de Kathakali: a LIRE absolument
1 er mai 2007: carnet de route ( oups oubli de mettre la fin en ligne!)
14 février 2007: kutiyattam, autres spectacles, les formations
26 janvier 2007: Kathakali, spectacle enfants, le Theatre, portrait de comedien
12 janv 2007: kathakali, kutiyattam,autres spectacles (photos)
23 dec 2006: carnet de route- spectacle enfants
19 dec 2006: accueil- carnet de route (photos)

gallerie photo

image
image
image

image
image

decoCommenter la page Afficher les commentaires Il y a 3 commentaires actuellement


remonter
decoEnvoyer à un amiCommenter la page
Il y a 3 commentaires sur cette page
81360 internautes ont visités ce site